CENTRE RESSOURCES

Outils de financement de projet à Maurice: SUNREF présenté par l’AFD

Fonds d’investissement, crédit carbone, contrat de performance énergétique, ligne de crédit…ces différent outils de financement de projets pour la transition énergétique à Maurice ont été présentés lors du Breakfast organisé le 31 août 2017 par Business Mauritius dans le cadre du Programme National d’Efficacité Energétique. SUNREF, présenté par Yacine Simporé, chargée de projet au sein de l’AFD Maurice, est un dispositif plébiscité par les entreprises mauriciennes et a permis le financement de plus de 250 projets verts dans l’Océan Indien depuis 2008, dans des secteurs d’activités très diversifiés.

1er Colloque national « Energies et Entreprises » à Maurice organisé par Business Mauritius

Le premier colloque national « Énergies & Entreprises » organisé par Business Mauritius en partenariat avec l’AFD et le ministère de l’Énergie et des Services publics s’est tenu le 2 mars dernier à Maurice pour lancer la dynamique Nou lenerzi autour de la transition énergétique. Plus de 200 participants, chefs d’entreprises, responsables techniques, fournisseurs, banques, ministères, bailleurs internationaux, universités, etc. ont répondu présents pour aborder les questions clés autour de la transition énergétique.

Le panel d’ouverture a permis à Raj Makoond, Directeur de Business Mauritius de revenir sur la politique nationale de l’énergie et à Matthieu Discour, Directeur de l’Agence Française de Développement, d’introduire les perspectives d’aide au développement dans le cadre de l’Accord de Paris et de l’Agenda 2030.

Le Colloque s’est organisé autour de quatre panels de discussion:
1) Enjeux climat et croissance du PIB: comment choisir?
Après une présentation sur la situation énergétique à Maurice, une discussion sur les facteurs influençant les émissions de CO2 (démographie, croissance, efficacité énergétique, énergies renouvelables) a permis d’introduire la célèbre équation de Kaya.

2) Transition énergétique, opportunités ou contraintes?
Des représentants des secteurs d’activité significatifs à Maurice (Industrie, Tourisme, Agriculture, Transport et Gestion de l’énergie) ont exprimé leur position vis-à-vis de la transition énergétique.

3) Chefs d’entreprise: savez-vous manager l’énergie?
Après le partage des premiers retours d’expérience sur le Programme National d’Efficacité Energétique (PNEE), la Directrice de Maurilait Productions Ltd a témoigné des bienfaits du management de son entreprise par le prisme énergie.

4) Clotûre par le témoignage d’un grand groupe mauricien, Omnicane autour de la diversification du secteur sucrier par l’innovation.

SUNREF : le soleil de l’île Maurice, source inépuisable d’énergie – Vidéo

SUNREF Océan Indien soutient l’utilisation de l’énergie photovoltaïque comme alternative aux énergies fossiles afin d’alimenter un centre commercial et une école à l’île Maurice. Ce programme innovant permet ainsi de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la dépendance énergétique de l’île vis-à-vis de l’extérieur, tout en favorisant un développement socio-économique durable et respectueux de l’environnement.

SUNREF Océan Indien : des projets couronnés de succès

Découvrez un livret rassemblant des initiatives de projets verts couronnées de succès : ce support de communication présente une sélection de 8 projets financés par un crédit de l’AFD en association avec des banques partenaires depuis 2014, qui ont bénéficié de l’assistance technique de SUNREF Océan Indien.

télécharger 3, 25 MB

SUNREF, le label finance verte de l’AFD

Découvrez en vidéo comment le programme innovant SUNREF accompagne les entreprises dans la transition écologique, en mobilisant les banques locales pour financer les investissements verts du secteur privé.
© AFD, 2017

SUNREF : favoriser les énergies vertes en Afrique du Sud

Avec SUNREF, l’AFD aide l’Afrique du Sud à relever le défi d’une transition énergétique verte pour prendre une trajectoire de développement et de croissance durable.

SUNREF aide les acteurs du secteur privé à saisir les opportunités de cette transition, et encourage les banques locales à la financer de manière durable.

SUNREF Océan Indien – Towards a greener future

Brochure dédiée à SUNREF Océan Indien (Ile Maurice, Seychelles, Madagascar, Mozambique et Comores)

télécharger 3, 41 MB

SUNREF, le label finance verte de l’AFD (plaquette)

Plaquette institutionnelle de l’Agence Française de Développement dédiée à SUNREF

télécharger 2, 58 MB

Sunref : le jatropha comme biocarburant à Madagascar – Vidéo

SUNREF Océan Indien soutient la production d’une énergie renouvelable réduisant la dépendance énergétique de Madagascar et limitant ses émissions de gaz à effets de serre. “Energy for food and food for energy”, tel est le slogan de l’entreprise Fuelstock qui entend concilier impératifs sociaux et environnementaux, en adoptant une démarche intégrée au territoire, associant cultures alimentaires et production de jatropha.

SUNREF, le label finance verte de l’Océan Indien – Vidéo motion design

Comment la ligne de crédit SUNREF encourage banques et entreprises de l’Océan Indien à investir dans les services énergétiques et environnementaux dans les pays de la région (Ile Maurice, Madagascar, Comores, Seychelles, Mozambique) ?

Liste des matériaux et équipements éligibles – Efficacité énergétique et Energie renouvelable

télécharger 861, 43 KB

Evaluer l’impact des instruments financiers en faveur des entreprises

télécharger 1, 16 MB

Using credit lines to foster green lending: opportunities and challenges

Les lignes de crédit vertes mises en place par les institutions financières publiques  sont un outil d’intermédiation financière afin de favoriser les prêts accordés à des projets verts. Elles peuvent inclure des conditions avantageuses: financements concessionnels, maturité plus longue, assistance technique visant à renforcer la capacité des institutions financières locales à accorder des prêts à des projets d’investissement verts et / ou des promoteurs de projets à structurer les propositions d’investissement.

Cette étude vise à identifier les opportunités et les défis liés au déploiement de lignes de crédit pour soutenir la transition bas carbone dans les pays en développement:
– obstacles qui empêchent la croissance des prêts verts dans les pays en développement,
– caractéristiques et types de lignes de crédit vert et leurs utilisations actuelles par les grandes institutions financières publiques,
– avantages conceptuels des lignes de crédit vert et leur potentiel pour faire face aux obstacles aux prêts verts,
– limites et défis liés au déploiement de ces lignes et questions pour des recherches futures.

Ce rapport démontre que les lignes de crédit vert, et plus généralement les instruments d’intermédiation financière, peuvent être utiles pour dépasser certaines barrières aux prêts verts. Néanmoins, les barrières liées à l’environnement général de l’investissement nécessitent des interventions politiques plus larges. Elles ne peuvent généralement pas être traitées uniquement par les instruments d’intermédiation financière qui sont un élément au sein d’un ensemble plus large adapté à chaque marché qui peut inclure des outils tels que des systèmes de garantie et des mécanismes d’assurance. En outre, des défis demeurent quant à la contribution à long terme de cet instrument aux pratiques durables de prêts verts après la clôture d’une ligne, l’efficacité de l’utilisation des fonds et l’évaluation de sa performance environnementale.

Auteurs: Dr. Igor SHISHLOV / Mariana DEHEZA / Dr. Ian COCHRAN

Financing Energy Efficiency : Lessons from Brazil, China, India, and Beyond

L’énergie pour le chauffage, le refroidissement, l’éclairage, la puissance mécanique, et divers procédés chimiques est une condition fondamentale à la fois pour la vie quotidienne et le développement économique. L’impact négatif des systèmes énergétiques actuels sur l’environnement est de plus en plus alarmant, en particulier les conséquences de la combustion de combustibles fossiles sur le changement climatique. L’avenir exige un changement par le biais du développement et l’adoption de nouvelles technologies d’approvisionnement, grâce à une recherche réussie d’une nouvelle voie de développement économique, plus économe en ressources, et par l’adoption de l’énergie. Une plus grande efficacité énergétique est la clé pour la transition des voies de développement des pays vers une croissance économique plus économe en carbone. Surtout dans les pays et les économies en transition, dotés d’un vaste potentiel de possibilités d’économies d’énergie pouvant être réalisés, d’autant plus que les rendements financiers sont importants. Les activités comprenaient une assistance technique spécialisée, de la formation et de la recherche appliquée portant sur les quatre principaux domaines d’intérêt du pays: (a) le développement d’un volet banque commerciale pour l’efficacité énergétique; (B) le soutien au développement de sociétés de services énergétiques; (C) des fonds de garantie pour le financement des investissements d’efficacité énergétique; et (d) le financement de l’équité pour les sociétés de services énergétiques ou de projets d’efficacité énergétique. Un message clair de l’expérience du projet d’efficacité énergétique de trois pays est l’importance d’établir et de maintenir un dialogue concret, axé sur les opérations entre la communauté bancaire et la communauté des praticiens de l’efficacité énergétique.
Auteurs : Robert P. Taylor, Chandrasekar Govindarajalu, Jeremy Levin, Anke S. Meyer, William A. Ward

télécharger 1, 61 MB

Les instruments économiques de maîtrise de l’énergie : une évaluation multidimensionnelle

 

Cette thèse évalue l’efficacité de différentes formes de taxes, subventions et réglementations mises en place pour corriger les défaillances de marché qui s’opposent aux économies d’énergie. Elle mobilise plusieurs approches, selon un degré de complexité croissant. Dans un premier temps, un modèle microéconomique standard est développé pour comparer les performances statiques des différents instruments. Dans un deuxième temps, la représentation des comportements des consommateurs est approfondie dans un modèle de prospective de la consommation d’énergie pour le chauffage des ménages français, qui permet d’identifier les mécanismes dynamiques par lesquels les instruments peuvent corriger les principales défaillances de marché. Dans un troisième temps, une évaluation empirique des dispositifs de « certificats blancs » – obligations échangeables d’économies d’énergie imposées aux opérateurs énergétiques – est menée à partir d’une comparaison des expériences britannique, italienne et française, en intégrant les institutions dans l’analyse. Le croisement de ces différentes approches montre que : (i) les taxes sur l’énergie, qui encouragent à la fois l’investissement dans l’efficacité énergétique et la sobriété des comportements, sont particulièrement efficaces ; (ii) les réglementations sur l’efficacité énergétique ont un impact significatif sur la diffusion des technologies efficaces ; (iii) les subventions à l’efficacité énergétique génèrent un effet rebond important ; (iv) en fonction de l’environnement institutionnel dans lequel ils s’insèrent, les « certificats blancs » combinent les propriétés de ces instruments. Appliquée en France au secteur du bâtiment résidentiel, la combinaison la plus efficace de ces instruments ne permet pas d’atteindre les objectifs d’économies d’énergie définis dans le cadre du Grenelle de l’environnement.

Auteur : Louis-Gaëtan GIRAUDET

 

 

Océan Indien-Guide des porteurs de projet

Découvrez le Guide pour la préparation et la soumission des projets SUNREF Océan Indien.

Ce guide pratique accompagne les porteurs de projet aux Comores, à Madagascar, à Maurice, au Mozambique et aux Seychelles, dans le montage de projets verts. Le document présente les conditions d’éligibilités des projets au programme SUNREF Océan Indien et décrit les procédures ainsi que les différentes étapes à suivre pour élaborer et soumettre un projet en vue de bénéficier de financements dans le cadre de ce programme.

télécharger 1, 60 MB

Un rôle plus important pour le secteur privé en vue de parvenir à une croissance inclusive et durable dans les pays en développement – Commission Européenne

télécharger 127, 11 KB

Concilier développement et lutte contre le changement climatique – Plan d’actions 2012 – 2016 – AFD

Plan d’action RSO 2014 – 2016 de l’AFD

télécharger 5, 24 MB

Activité climat du groupe AFD en 2014

télécharger 1, 11 MB