www.sunref.org

Retour à l'accueil
retour à la liste

Augmenter la production d’électricité à partir de la biomasse dans une sucrerie

Afin de proposer une alternative efficace aux équipements traditionnels énergivores, une importante sucrerie mauricienne a bénéficié de l’appui de l’AFD dans le cadre de SUNREF. Grâce à un prêt de la banque MCB, elle a pu investir dans une installation lui permettant de fabriquer de l’électricité en valorisant les résidus de canne à sucre.

Alors que les résidus sucriers sont une ressource de plus en plus exploitée pour la production d’énergie renouvelable à Maurice, l’importante sucrerie Medine Sugar Milling Company Limited a décidé de s’engager dans cette démarche. La société a ainsi procédé à des investissements afin de lui permettre d’augmenter significativement sa part d’énergie exportée sur le réseau national d’électricité en optimisant le potentiel de production d’énergie à partir de résidus sucriers. Cet investissement a été rendu possible par le programme SUNREF Océan Indien au travers d’un prêt octroyé par la banque MCB, partenaire de SUNREF.

Ce projet consiste au remplacement d’une partie des équipements thermiques et électriques de la sucrerie par une nouvelle unité de cogénération d’électricité plus efficace.

Les nouveaux équipements, chaudière et groupe turbo-alternateur, achetés d’occasion permettent une nette amélioration de la productivité des installations. En augmentant la pression de vapeur de 20 à 31 bars, ils permettent une augmentation sensible de la production d’électricité pour une même quantité de bagasse, résidu solide de la canne à sucre,  consommée. Le surplus de production électrique ainsi dégagé est injecté sur le réseau national d’électricité grâce à un contrat de rachat sur 20 ans.

Ce sont ainsi 18 GWh qui sont réinjectés annuellement sur le réseau, contre 4 GWh avant le projet. C’est autant d’électricité en moins à produire à partir de combustibles fossiles (charbon et fioul), avec comme conséquence une réduction des émissions de CO2 de plus de 14 168 t. par an.

Grâce à SUNREF, le label finance verte de l’AFD, dont l’objectif est de faciliter l’accès à une énergie durable abordable pour garantir le développement d’une économie sobre en carbone et de participer à l’atténuation des causes du changement climatique, la société Médine a bénéficié d’un appui financier mais aussi technique pour réaliser ces investissements verts (par exemple l’évaluation plus poussée des impacts environnementaux du projet).

 

 

  • Avec la participation financière de

  • Réduction de la consommation de combustible : > 28%
  • Réduction des émissions : 14 168 tCO2eq/an
Autres projets à découvrir
Sénégal
Efficacité énergétique / Investissement Vert

Un supermarché améliore son modèle énergétique au Sénégal

Maurice
Efficacité énergétique / Investissement Vert

Un hôtel 4*mise sur la performance énergétique et environnementale

Maurice
Environnement / Investissement Vert

Favoriser un lavage de véhicules plus écologique