www.sunref.org

Retour à l'accueil
retour à la liste

Améliorer le rendement de production vapeur tout en valorisant la forêt à Madagascar

La société COTONA S.A a bénéficié de l'appui du programme SUNREF développé par l'Agence Française de Développement (AFD) pour investir dans une nouvelle chaudière à bois, plus moderne, utilisant le même combustible mais de façon plus efficace, en améliorant le rendement de production de vapeur

La société COTONA S.A implantée à Madagascar et spécialisée dans la production de textiles a souhaité remplacer une chaudière à bois existante par une chaudière neuve, plus moderne, utilisant le même combustible mais de façon plus efficace, en améliorant le rendement de production de vapeur. Cet investissement a été rendu possible dans le cadre du programme SUNREF grâce à un prêt octroyé par la banque partenaire MCB.

L’objectif du programme SUNREF, le label finance verte de l’AFD, est de faciliter l’accès à une énergie durable abordable pour garantir le développement d’une économie sobre en carbone et de participer à l’atténuation des causes du changement climatique.

Cette offre innovante permet ainsi aux entreprises d’acquérir des équipements de meilleure qualité, de faire des économies, et d’accroître leur compétitivité grâce à une meilleure gestion de l’énergie et une prise en compte de l’environnement.

La chaudière remplacée, âgée de plus de 40 ans, consommait 1,3 stère de bois par tonne de vapeur produite, contre une consommation attendue de la nouvelle chaudière de 1 stère de bois par tonne de vapeur, soit 23 % d’économie de combustible, à production constante. La réduction des approvisionnements en bois ainsi que la diminution importante des frais de maintenance et de réparations a permis à la société de procéder à des économies considérables.

Cette démarche de réduction d’utilisation en bois repose sur l’utilisation exclusive de combustible fourni par la valorisation des résidus d’entretien et d’exploitation de la forêt, ce qui n’affecte pas son potentiel productif. L’approvisionnement de la chaudière est réalisé suivant trois sources différentes :

  • Bois d’élagage d’une forêt de pins et d’eucalyptus,
  • Bois de nettoyage d’une forêt de tapias,
  • Sous-produits de scierie.

Ce type d’approvisionnement ne grève donc pas la surface forestière, et correspond à une exploitation énergétique forestière pérenne. Pour maintenir cette production, l’exploitant finance les plantations forestières en fournissant des plants d’arbres à des agriculteurs, en échange d’un suivi technique et réglementaire mené en partenariat avec la Région, la Direction de l’Environnement et des Forêts et des ONG locales. Les attestations transmises confirment que l’entreprise a su correctement se saisir du problème de durabilité de la forêt et que des accords précis ont été passés en ce sens, notamment sur la surveillance par les fonctionnaires locaux quant au respect des plans d’aménagement des différents exploitants.

Grâce à SUNREF, l’entreprise peut valoriser les résidus de l’exploitation forestière tout en réduisant sa facture d’énergie. Ce projet a en outre permis de créer 43 emplois directs et 260 indirects.

  • Avec la participation financière de

  • Economie d’énergie : 23 %
  • Création d’emplois : 43
  • Temps de retour de l’investissement : 6 ans
Autres projets à découvrir
Sénégal
Efficacité énergétique / Investissement Vert

Un supermarché améliore son modèle énergétique au Sénégal

Maurice
Efficacité énergétique / Investissement Vert

Un hôtel 4*mise sur la performance énergétique et environnementale

Maurice
Environnement / Investissement Vert

Favoriser un lavage de véhicules plus écologique