www.sunref.org

Retour à l'accueil
retour à la liste

Moderniser les serres et réduire les coûts énergétiques grâce à l’énergie solaire

Pour moderniser ses processus et réduire ses coûts énergétiques, LGV Plants, la plus grande exploitation horticole d’Afrique du Sud, a bénéficié de l'appui de l'Agence Française de Développement (AFD) par le biais de SUNREF, en partenariat avec Nedbank, sa banque partenaire. Pour réchauffer ses serres, LGV a pu investir dans l'énergie solaire et remplacer le charbon

LGV Plants est la plus grande exploitation horticole d’Afrique du Sud, basée à Krugersdorp. Elle exploite des serres d’une superficie totale de 80 000 m2, et prévoit d’étendre leur superficie. Les serres de l’exploitation requièrent des niveaux de température et d’humidité constants et stables, ce que LGV réussit à faire au moyen de deux chaudières à charbon de 10 MW. Cela entraîne une consommation de charbon annuelle moyenne de 3 300 tonnes. La société prévoit de remplacer sa production énergétique à partir de charbon en un système solaire thermique utilisant un vaste capteur solaire, ce qui en fera le plus grand système de captage thermique d’énergie solaire d’Afrique du Sud. Par le biais de SUNREF, le label finance verte de l’AFD, la société a bénéficié d’un appui financier et technique pour réaliser ses investissements verts, et installer le nouvel équipement afin de réduire sa consommation et ses coûts énergétiques.

Le programme SUNREF vise à faciliter l’accès à une énergie durable abordable afin de stimuler la croissance verte et appuyer la lutte contre le réchauffement climatique.

Dans ce contexte, LVG Plants s’est vu accorder un prêt de 1,2 million d’euros par la banque partenaire Nedbank pour financer le projet. L’appui d’experts techniques a guidé le choix des investissements. Grâce au programme de l’AFD, LVG a étendu son système d’énergie solaire avec des panneaux photovoltaïques pour s’approvisionner en électricité, réduisant ainsi davantage sa dépendance à l’énergie fossile, et démontrant la viabilité de l’énergie solaire pour le secteur horticole sud-africain.

L’énergie solaire est maintenant utilisée pour chauffer l’eau, stockée dans un réservoir de stockage de l’eau chaude de 2 100 m3 et distribuée dans les serres par le biais de caloducs. LVG prévoit de remplacer jusqu’à 80 % de son énergie produite à partir de charbon grâce à son système solaire thermique. La réduction des coûts énergétiques, due à la dépendance moindre aux chaudières à charbon, a permis de réduire les dépenses d’exploitation et les coûts en combustible. Le système solaire thermique proposé a remplacé quelques 2 600 tonnes de charbon brûlées par an, réduisant également les émissions de carbone de la société. Anticipant les bénéfices du système solaire thermique, LVG envisage déjà de développer encore davantage son utilisation d’énergie solaire en installant un système photovoltaïque sur toiture. L’installation servira à démontrer l’efficacité et la viabilité de l’énergie solaire thermique en tant que source énergétique alternative en Afrique du Sud.


  • Serres de 80 000 m2 
  • Réduction de 2600 t de charbon / an
  • Réservoir de stockage de l'eau chaude de 2 100 m3
Autres projets à découvrir
Sénégal
Efficacité énergétique / Investissement Vert

Un supermarché améliore son modèle énergétique au Sénégal

Maurice
Efficacité énergétique / Investissement Vert

Un hôtel 4*mise sur la performance énergétique et environnementale

Maurice
Environnement / Investissement Vert

Favoriser un lavage de véhicules plus écologique